Négocier à tout prix ?

Conseil de pro

Partager l'article :

Vous êtes prêt à faire une offre sur un bien mais vous hésitez sur le prix à proposer ? Négocier comporte un risque : celui de voir votre coup de cœur vous échapper. Voici 5 critères à considérer avant de tenter une négociation… ou pas. 

image 10 questions

 

 

Négocier n’est pas toujours bien jouer, ceux qui ont vu le bien de leur rêve leur échapper en savent quelque chose… L’important, c’est de faire preuve de réactivité et d’actionner les bons leviers. En clair, n’hésitez pas à négocier si :

  1. Le bien est à vendre depuis plus de trois mois : vous pouvez alors faire une offre 10 % en-dessous du prix demandé par le vendeur.
  2. Le bien est surcoté : pour le savoir, faites-vous une idée des prix pratiqués dans votre secteur en consultant les annonces de biens similaires à celui que vous envisagez d’acquérir.
  3. Le bien est à rénover : selon l’ampleur des travaux à prévoir (n’oubliez pas de visiter le bien avec des artisans pour évaluer le budget requis !), vous pourrez le négocier jusqu’à 20 % moins cher.
  4. Le bien comporte quelques défauts : manque de lumière et étage élevé sans ascenseur, par exemple, peuvent amener le vendeur à baisser son prix de 5 à 10 %.
  5. Le bien a des charges de copropriété élevées : consultez sans faute le montant des charges de copropriété. Vérifiez également les éventuels travaux annoncés dans les trois derniers procès-verbaux d’assemblée générale : ce peut être un argument de poids lors de votre négociation.

Il est déconseillé d’acheter pour moins de six ans. Si tel était le cas, demandez-vous s’il vous serait possible de louer le logement ou de le revendre à un prix proche de sa valeur d’achat.

 

 

Et si LA bonne affaire que vous attendez était juste ici, parmi les annonces du réseau VIVRE ICI ?!

image check-list
;